Maternité

Mon accouchement : Je vous raconte cette journée !

Récit complet de mon accouchement : Premier enfant, accouchement en 5H45 sur les genoux avec péridurale !

Je vous raconte l’accouchement de bébé Arthur dans cet Article ! l’accouchement de mon premier enfant en 5H45 (oui, seulement !) sur les genoux (oui, les genoux !) avec péridurale (reçu à 7cm). Vous avez les grandes lignes maintenant allons dans les détails de ce Mardi 26 Septembre 2017.

Les premières contractions

Entre les cours de préparation à l’accouchement et ce que l’on dit sur la durée de l’accouchement de son premier enfant (souvent très très long) je m’étais préparée à passer au moins 10 heures à la maison avant de devoir aller à l’hôpital. J’avais même une bouteille de vin pour l’occasion, on m’avait dit qu’un verre au début du travail pouvait aider à détendre maman ! Et bien j’ai pas eu le temps de faire grand chose ce matin là… Et encore moins de boire du vin !

05:30 : Je me réveille à l’aube comme à mon habitude, je suis à 39 semaines de grossesse + 4 jours. Souvent c’est les douleurs dans mes jambes qui me réveille. Ces derniers temps j’ai pris l’habitude d’avoir ce temps pour moi entre 5 et 6-7 heures c’est plutôt agréable finalement ! Donc je me lève, je vais dans le salon me faire un café au lait. Cette fois je ne suis pas toute seule : mes parents viennent d’arriver la veille de France (je vis à Varsovie, en Pologne) mais ils dorment à point fermé donc tout va bien je ne risque pas de les réveiller. Au lieu d’allumer la lumière je m’éclaire à la bougie. J’ai une petite faim je regarde au frigo et voit 1/4 de pastèque : envie de fraicheur c’est parfait ! Je me coupe la pastèque en plein de petits morceaux et je m’installe sur un siège avec mon téléphone, mon café au lait et ma pastèque. Je réponds à vos messages sur Snapchat (franceandhappy), instagram et publie ma petite story du matin.

06:15 : Mes parents dorment donc je ne m’éternise pas dans le salon, je retourne me coucher auprès de mon Mari Mister M.

06:30 : Je sens une contraction ! Mais est-ce vraiment une contraction ? Pas sûre mais j’ai de gros doutes…J’attend puis très rapidement j’ai à nouveau mal dans le bas ventre, cette douleur c’est comme celle des règles en plus fort. Du coup je réveille mister M et je lui dis chéri, je crois que j’ai des contractions ! Ah ? Oui ? Oui !

Je sens à nouveau une douleur et ressens l’envie d’aller aux toilettes, je me lève et une fois assise je vois que je perds un peu d’eau, c’est different de mes pertes habituelles donc je comprend que je perds un peu les eaux ! Je retourne me mettre au lit avec M, je lui dis que j’ai perdu un peu les eaux et je suis complètement FRIGORIFIEE à ce moment là ! J’en avais les dents qui claquaient tellement j’avais froid ! M me serre fort contre lui et je me réchauffe assez vite. J’ai à nouveau une contraction, on décide de commencer à mesurer le temps entre elle. On regarde l’heure puis attend la prochaine… qui est arrivée 4 minutes après ! Là je me dit ok, faut commencer à se bouger !

Je file sous la douche, pour me sentir propre et me laver les cheveux ! J’avais la hantise d’aller à l’hôpital avec les cheveux sale 😀 loool. Contraction toute les 4 minutes et je prend le temps de me laver les cheveux. Quand j’y repense.. N’importe quoi ! Mais encore une fois, j’étais tellement persuadée que j’aurai le temps entre la première contraction et le départ pour l’hôpital que je n’arrivais pas à réaliser que tout se passe si vite !! J’ai à nouveau très froid sous la douche donc j’en profite pour mettre de l’eau bien chaude. Pendant ce temps Mister M réveille mes parents.

Je sors de la douche, je m’habille, les contractions deviennent de plus en plus douloureuses. Je prend l’écharpe avec du riz que je m’étais préparée pour apaiser la douleur et je la met au micro-onde puis je la serre en bas de mon ventre. Je ne sais pas si ça m’a vraiment aidé ou pas dans cette précipitation ! Mes parents qui se préparent, M qui commence à s’agiter, moi qui souffre, les animaux qui réclament à manger… C’est épique à la maison ! j’envoi M promener spencer, je donne un max de croquette à Domino, je rempli la gamelle de spencer et je m’assoie sur le canapé pour que mon papa me mette mes chaussures, à ce stade j’en suis incapable moi même !

Je crois que mes parents se préparaient encore un café et je sentaient de plus en plus les contractions j’ai crié fort : – BON, allez, FAUT Y ALLER là !!!!

07:30 On décolle, nous voilà tous en voiture mon père au volant, moi coté passager et M derrière moi qui me tient la main que je serre bien fort à chaque contraction. Biensûr nous somme en pleine semaine et à 7H30 c’est les bouchons du matin ! Mon père s’énerve au volant je le calme en disant qu’on ira pas plus vite, rien ne sert de s’énerver. Papa stp juste ne fait pas d’accoups avec la voiture et tout ira bien ! En 15 minutes on arrivait à destination.

Arrivée à l’hôpital

Papa se met en warning devant l’entrée, on descends de la voiture avec M et ma maman et je demande à M de ne prendre qu’un seul sac sur les 3 pour le moment, 3 sacs je trouvais que ça faisait maison de vacance !! lool.

On entre, on me propose de m’assoir pour m’enregistrer. Je commence à donner mes informations, les documents médicaux et…. Je perds les eaux ! Cette fois en grande quantité ! Je perds les eaux à la réception de l’hôpital, assise sur une petite chaise noire, devant toute la salle d’attente pleine de monde ! – Oh, je suis désolée, je crois que j’ai perdu les eaux ! Je me sentais con et surtout c’était super désagréable d’être assise avec mon pantalon trempé ! Une sage femme (qui s’avère être la sage femme qui va m’accoucher mais je ne le sais pas encore à ce moment là) m’emmène dans une petite salle juste à coté, M vient avec moi. J’enlève mon pantalon trempé, ma culotte et m’installe sur une chaise adéquate, Aneta la sage femme m’examine et nous dit : Très bien, déjà dilatation à 3 cm ! – 3 cm ? Déjà ? Oh ! Ok !

Je me relève, Aneta me dit de me rhabiller mais j’ai une grosse envie d’aller au toilette, et assise sur les toilettes j’ai des contractions qui me font mal… Je ne fait rien aux toilettes mais mon corps me donne l’impression d’avoir envie d’y aller !! Je me met à respirer trop vite lors de mes contractions et je m’hyperventile, je commence à me sentir mal, début de malaise vagal. Aneta vient me guider pour mieux respirer et ça va très vite beaucoup mieux. Par contre toujours cette envie d’aller au toilette donc très difficile de me relever ! Je reste bloquée là sur ces toilettes ! Finalement M m’aide et je me relève. Je me rhabille en remettant mon pantalon trempé (très désagréable…) avec des grosses serviettes en guise de culote que m’a donné Aneta. Je me souviens m’être vu rapidement dans le miroir, j’avais le visage complètement en transpiration c’était impressionnant.

Je retourne m’assoir sur la chaise de la réception pour finir de m’enregistrer. Là c’était épique… j’avais des contractions très rapprochées qui me faisaient très mal et je devais signer des papiers, donner mon groupe sanguin, donner les analyses… C’était compliqué comme moment !! On arrive enfin au bout et on me dit d’aller attendre dans la salle d’attente.

La salle d’attente… Très vite je suis incapable de rester assise sur une chaise à cause des douleurs, je m’assoie donc par terre avec l’aide de M, puis très vite je m’allonge sur le sol… La douleur est de plus en plus intense c’est difficile. Une infirmière passe et me voit par terre, me demande si ça va.. J’ai pas trop su quoi lui répondre.. ! Mon gros ventre et ma tête dégoulinante de transpiration parlaient d’eux même ! Elle remmène dans la salle d’examen en attendant qu’une salle d’accouchement se libère. Aneta passe et me demande si je veux prendre la péridurale, je lui réponds que je ne sais pas encore. Mais je lui indique que je ne veux pas aller dans les maisons d’accouchement, des chambres comme à la maison où la péridurale n’est pas possible, moi je veux être dans une chambre d’hôpital, elle me dit OK (dans cet hôpital il y avait les 2 options, soit chambre d’accouchement comme à la maison soit chambre d’hôpital). Je suis toujours dans la salle d’examen et je retourne au toilette… Puis rapidement Aneta revient pour nous emmener avec M dans la salle où va venir au monde bébé Arthur quelques heures plus tard. Mes parents restent alors dans la salle d’attente.

Arrivée dans la salle d’accouchement

M me tient bien pour que je puisse marcher, c’est de plus en plus difficile ! On arrive dans cette grande salle individuelle avec un grand lit, une énorme baignoire et une salle de bain. Je suis impressionnée par le luxe de cette chambre ! Aneta me dit de me déshabiller et de venir m’installer sur le lit, allongée sur le coté gauche pour monitorer le coeur du bébé pendant 20 minutes. Horrible ces 20 minutes… je ne pouvais pas vraiment bouger et les contractions me faisaient de plus en plus mal ! C’est pendant cet examen, vers la fin je crois que je lui ai demandé : – Est-ce que je peux encore avoir la péridurale ou c’est trop tard ? – Oui bien-sûr c’est possible ! me répond Aneta. Soulagement ! Elle me dit tu vas aller dans le bain et ensuite on viendra te faire la péridurale, je dis OK.

Les 20 minutes se terminent, on commence à faire couler le bain avec M. A ce moment là tout me fait mal… Et je n’ai pas de ‘pause’ entre les contractions ! Pendant les cours de préparation à l’accouchement on nous avait dit qu’entre chaque contraction on avait des pauses pour se reposer, alors certes la douleur était moins forte mais j’avais une douleur constante en bas du ventre… aucun repos possible, je ne pouvais pas souffler ! La baignoire c’était vraiment super pour bouger de façon moins douloureuse que sur le lit, là au moins je pouvais me retourner en me faisant glisser, ça me faisait moins mal. L’eau était bien chaude, et à chaque contraction j’appelait M pour lui serrer fort la main ! Le fait qu’il ai été avec moi était d’une grande aide pour moi. Pouvoir lui serrer la main ça me faisait du bien ! A ce moment là je crois que mes contractions sont espacées de 1-2 minutes.

Aneta revient dans la salle et me demande de sortir du bain pour me préparer à la péridurale et pour m’examiner à nouveau. Je sors difficilement de la baignoire et je retourne sur le lit. Elle m’examine et là : – Ah, très bien, déjà dilatée à 7cm ! – 7cm ? La première chose que je me dis c’est MERDE C’EST FOUTU POUR LA PERIDURALE. Je ne lui pose pas la question car j’ai peur de la réponse, je m’allonge comme je peux sur ce grand lit et je me fais à l’idée que je ne vais pas avoir la péridurale. Aneta repart, je reste avec M, les contactions sont vraiment douloureuses.. M toujours près de moi pour me tenir la main. A chaque contraction je crie AAAAAAAAAAAA sur les conseils d’Aneta, de cette façon ça me fait expirer l’air correctement et en plus ça m’aide à passer ce moment difficile. Les AAAAAAA sont de plus en plus rapprochés.

Aneta revient dans la salle puis lance “7cm c’est bientôt l’accouchement !” je ne peux pas m’empêcher de penser qu’elle me prépare pour m’annoncer qu’il n’y aura pas de péridurale… Et là…environs 20 minutes après, je vois l’anesthésiste arriver ! J’en crois pas mes yeux ! Cris de joie intérieur ! Aneta me demande de m’assoir en tailleur sur le lit, je m’exécute et j’arrondi mon dos. Une infirmière se met devant moi et l’anesthésiste derrière. Une nouvelle contraction arrive je recherche la main de M mais il est trop loin et pas accessible, c’est Aneta qui m’attrape. Je retiens la douleur car je ne peux pas bouger pendant l’installation de la péridurale. Ca prend un peu de temps car il n’arrive pas à trouver son angle. Puis enfin c’est fait, on me demande de m’allonger pour que le produit se répartisse sur les 2 jambes de façon égal. Je m’allonge difficilement mais c’est pour la bonne cause. Ils restent dans la chambre et me demandent si je sens une différence. je leur répond que non. Puis une contraction arrive, elle fait toujours aussi mal mais elle est plus courte, c’est bon signe ! Puis… la douleur que j’avais en continue disparait.. OH LE BONHEUR. LE MOMENT DE BONHEUR ULTIME QUAND LA PERIDURALE FAIT EFFET !!! J’ai du remercier l’anesthésiste 3 fois, puis Aneta, puis l’anesthésiste… Ca y est je n’avais plus mal. SOU-LA-GE-MENT.

Aneta revient avec une couverture qu’elle me pause sur tout le corps pour ne pas que j’ai froid. Elle repart et on reste tous les 2 avec M. Qu’est-ce que je me sens bien allongée sur ce lit.. Je me sens tellement bien ! Je respire à nouveau normalement et JE N’AI PLUS MAL. Toute ma vie je me souviendrai de ce moment.. le BONHEUR je vous dis. Et le mieux c’est quand la faim est apparu, comme je n’avais plus mal les autres sensations de mon corps pouvait se réveiller et j’avais faim. Je demande à M de me donner une barre céréale, il me montre celles que l’on a, j’en choisi une au chocolat et là M commence à m’en donner petit bout par petit bout pendant que moi je reste allongée sans bouger.. LE PIED TOTAL ! Allongée, au chaud, sans douleur et entrain de manger du chocolat 😀

Je ne sais pas vraiment combien de temps à durer ce moment mais ça m’a paru un long moment de repos et de bien-être.

Je vous met une photo ci-dessous, je suis en repos après avoir reçu la péridurale

mon accouchement
  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

Puis Aneta est revenu et m’a demandé de me lever pour aller au toilette faire pipi. C’est vrai que depuis le matin je buvais beaucoup d’eau (déjà à la réception de l’hôpital j’étais complètement transpirante, je perdais beaucoup d’eau donc très soif) M me faisait boire à la paille très régulièrement suite à mes nombreuses demandes. La péridurale supprime l’envie de faire pipi donc même sans envie il fallait y aller et en effet j’en avais besoin !

L’accouchement

Je reviens dans la salle, Aneta installe un gros matelas en face d’une échelle installée au mur, vous savez comme dans les salles de sport ? (on voit l’échelle à gauche du lit sur la photo ci-dessus) puis me dit d’aller me tenir à l’échelle et de me balancer sur mes jambes. Je suis donc debout, M à coté de moi, je me tiens à cette échelle et je me balance sur mes jambes chacune après l’autre ! A ce moment là je ne ressens aucune douleur, je suis bien et on rigole avec M 🙂 puis Aneta revient plusieurs fois, repars puis arrive le moment où lors d’une contraction (on voit les contractions grâce au moniteur, moi je ne les ressens plus) Aneta me demande de me mettre accroupie, bien en arrière sur mes pieds tout en me tenant à l’échelle et de POUSSER ! Elle se positionne de façon à pouvoir m’examiner en même temps et le verdict tombe, me voilà à 10 cm de dilatation ! Elle est super, à chaque poussée Aneta me motive avec des “oui voilà, super, encore encore encore, tiens tiens tiens ! Puis relâche” on réitère le process 3 fois et Aneta me demande de me relever et à nouveau de me balancer sur mes jambes : on attend la prochaine contraction pour recommencer à pousser !

J’ai donc commencé à accoucher debout, enfin accroupie à me tenir à une échelle ! J’ai eu au moins 6 contractions à raison de 3 poussées à chacune d’elles. A un moment Aneta me prend la main pour que je touche moi même entre mes jambes ; je sens quelques chose, je pense savoir mais je lui demande “qu’est-ce que c’est ?” “- C’est la tête !” Ah ! Ok ! La tête ! Ok ! C’est spécial comme moment je vous assure !

Je suis accroupie, je me tiens avec ma main gauche à une échelle et avec la main droite je sens le bout de la tête de mon bébé !

Je me relève, Aneta va me faire passer sur le lit mais avant elle me demande “est-ce que des étudiants peuvent venir assister à l’accouchement ?” j’ai pris quelques secondes de réflexion puis je me suis dis, allez, pourquoi pas, si je peux aider ! Je lui dis donc OK. Au bout de ces 6 contractions et poussées Aneta me fait monter sur le lit de dos, sur les genoux : elle remonte au maximum le dossier, je me tiens en haut du dossier à des barres fait à cet effet et je suis dos à Aneta, sur les genoux !

A chaque contractions je dois pousser, Aneta me coach sur la durée, quand lâcher, ça commence à devenir physique ! M est devant moi sur ma gauche, je tiens la barre et sa main en même temps. Je commence à transpirer sérieusement, chaque poussée est de plus en plus intense. A chaque contractions je poussais 3 fois. Puis on approche du moment final, les étudiants arrivent avec une autre sage femme (M avait pour mission d’appuyer sur un bouton à la demande d’Aneta pour les prévenir). C’est les 3 dernières poussées. La douleur est là, c’est très intense comme moment.

Puis c’est la dernière poussée : Arthur est là ! La nouvelle sage femme me fait passer Arthur par devant juste après sa sortie et me le donne dans les bras, ça c’est passé si vite ! j’ai lâché un gros sanglot puis respiré bien fort, c’était fou ! Je n’étais pas prête ! C’est allé trop vite, je suis complètement chamboulée à ce moment là. Je ne me rend pas compte que ça y est, j’ai mon fils dans les bras !

Il était 12:15. Arthur est né à 12:15 le 26 Septembre 2017. Notre boule d’amour.

Les première contractions ayant apparues à 6:30, le temps total entre ces contractions et l’accouchement de bébé Arthur est de 5H45 : c’est très rapide pour un premier accouchement !

Après l’accouchement

La sage femme reprend Arthur et Aneta me demande de me retourner et de m’allonger les jambes écartées. On me repose Arthur sur la poitrine et je vois les 2 étudiantes qui ont un grand sourire sur le visage, je leur envoi un “Bonjour !!”, elles viennent de me voir accoucher, je peux quand même leur dire bonjour ! haha. M est près de moi à ma droite et on regarde Arthur, il reprend doucement des couleurs car il était tout bleu à sa sortie. Puis Aneta arrive à capter mon attention et me dit que maintenant il faut faire sortir le placenta. Ah ! Ok. ok. Je suis complètement à l’ouest ! Elle me demande de pousser à nouveau et il sort du premier coup, bingo. Je ne m’en suis pas rendu compte sur le moment mais M m’a dit qu’ensuite Aneta à montré en détail le placenta aux étudiantes. Puis elle m’a informé que j’ai eu une déchirure pendant l’accouchement de quelques centimètres (d’où la douleur malgré la péridurale) et qu’elle va maintenant me recoudre. Elle m’a d’abord anesthésié puis recousu sous le regards très concentré des étudiantes. Pendant ce temps là avec M on est en admiration devant notre petit Athur qui est toujours allongé silencieux sur ma poitrine ! Puis il fait un gros caca 😀 lool. Le premier caca de bébé est un caca très noir car c’est du liquide amniotique, c’est donc M qui est mit au boulot à se moment là pour nettoyer 🙂

C’est l’une des étudiantes qui à prit nos premières photos de famille avec Arthur, ça à du bon de les avoir accepter dans la salle 🙂

Quand Aneta à eu fini elle à prit Arthur et me l’a mit au sein puis nous à laissé avec Mister M. Je ne me souviens pas de combien de temps à durer ce moment mais c’était un merveilleux moment. Je crois même qu’on s’est endormis avec M, moi sur le lit avec Arthur et M sur une chaise. On était vraiment bien et complètement épuisés. On venait de vivre tous les 3 un moment très intense.

L’anesthésiste est passé m’enlever la péridurale, c’était très rapide et indolore.

Puis Aneta est revenue avec une balance pour bébé et à demandé à M de préparer des habits pour Arthur. Bébé Arthur faisait 4,260 kilos et 52 cm ! Aneta et M habille bébé sous une lampe chauffante, moi je suis toujours allongée sur le lit, je les regarde avec mes yeux pleins d’amour. Aneta laisse Arthur sous la lampe, le cale contre le mur, il dort.

C’est le moment pour moi d’aller me laver ! Aneta me dit d’aller dans la baignoire me rafraichir, j’ai perdu beaucoup de sang. Mais rien d’anormal. Je me lave donc (seulement le bas du corps car je ne peux pas encore mouiller mon dos suite à la péridurale), puis remet ma chemise de nuit, l’une des culottes jetable que j’avais préparé dans ma valise + une grosse serviette post accouchement et je retourne sur le lit. On attend maintenant le pédiatre qui va passer vérifier que bébé Arthur va bien.

Le pédiatre est passé une bonne heure plu tard, Arthur en pleine forme mais vu que c’est un ‘gros’ bébé elle prescrit des tests de glucose à faire toutes les 4H puis toutes les 6h (ils ont tous été négatif, bébé Arthur en pleine santé !)

Mes parents sont ensuite passés découvrir leur petit fils !

Voilà le récit de la naissance d’Arthur, notre fils.

Ai-je aimé mon accouchement ?

J’ai ADORÉ mon accouchement ! Le fait d’accoucher sur les genoux, d’avoir eu la péridurale mais d’avoir tout senti lors de l’accouchement, marché sans problème (péridurale veut parfois dire immobilisation totale du bas du corps!), d’avoir eu une sage femme AU TOP, je me souviendrais toujours d’Aneta, la super sage Femme qui m’a fait accoucher sur les genoux ! Elle à été super ! Mon mari à souffert de me voir tant souffrir et il à gérer la situation de façon magistrale, calme, à l’écoute de mes besoins… J’ai vraiment eu un superbe accouchement. Je revis cette journée/matinée avec des étoiles dans les yeux. C’était une expérience magique.

J’espère que le récit de mon expérience vous aura aussi mit quelques étoiles dans les yeux 🙂

LOVE, France.

Les articles qui peuvent t’intéresser :

 

 

  • Twitter
  • Facebook
  • Pinterest

MON INSTAGRAM
Tu aimerais aussi
Ma routine du soir avec bébé et pourquoi c'est très important de mettre une routine en place !
Routine du soir de bébé Arthur
-STORY- Mon premier trimestre de grossesse. Je vous raconte mes sensations, les inquietudes de la premières écho et la sante du bébé !
Mon premier trimestre de grossesse
17 Commentaires
  • Krokinette Nov 19,2017 à 20 08 47 114711

    Merci pour ton récit!! J’accouche dans un mois et je suis contente d’enfin lire un accouchement avec les détails. Tu as eu de la chance que bébé arrive assez vite! Je veux pas dire de bêtise mais je crois qu’en France tu n’as pas accès à la baignoire après avoir perdu les eaux et tu ne peu pas accoucher autrement qu’allongée si tu as eu la péridurale… Ayant également lu ton article sur le congés mat. en Pologne je suis en train de me dire qu’il me reste quelques jours pour partir vivre là bas 😉

    • Franceandhappy Nov 21,2017 à 11 11 03 110311

      hahaha !!! Oui c’est vrai que pour les maman ici c’est le rêve 😀
      Merci pour ton retour et je te souhaite un bel accouchement !!

  • Gaëtane Oct 22,2017 à 14 02 23 102310

    Magnifique récit j’ai eu pleins de larmes dans le yeux. Merci de partager avec nous ce que très peu de femme acceptent de partager. C’est super d’avoir ton témoignage et c’est très émouvant de te lire on ressent vraiment ta joie et ton bonheur de devenir maman ❤️❤️
    Bisous

  • Cannelle Oct 13,2017 à 21 09 45 104510

    Magique ton récit ! Merci pour ce beau partage 😘😘😘

  • Lili Oct 13,2017 à 20 08 02 100210

    Whaou ton recit est magnifique! Profitez bien de votre petit Arthur!

  • Sarah Oct 13,2017 à 19 07 58 105810

    Surprenant ce que tu as raconté..j’ai vécu à peu près la même histoire 😊

  • Anaïs Oct 13,2017 à 18 06 12 101210

    Tout ce bonheur nous fait rêver 😍
    Merci pour ton temps et ta bonne humeur au quotidien.
    Pleins de bisous à vous 5 ❤

  • Alex Oct 13,2017 à 17 05 04 100410

    J ai adoré te lire . Ça m a rappelé mes 3 accouchements
    Félicitations .

  • Julie Oct 13,2017 à 16 04 57 105710

    J’ai été incroyablement ému et touché par ton récit malgré le fait que je n’ai pas encore d’enfant. tu m’as fait rire. c’est un très beau récit et tu as une petite famille merveilleuse.

  • Anais Oct 13,2017 à 16 04 26 102610

    Merci de nous avoir partagé un aussi jolie moment et bienvenue à Arthur surtout pleins de bonheur et pleins de bonnes choses et gros bisous

  • Missa Oct 13,2017 à 16 04 06 100610

    Magnifique le récit de ton accouchement! Plein de bonheur à toi et ta petite famille

  • Laetitia Oct 13,2017 à 15 03 09 100910

    Très émouvant. Merci pour ton témoignage.

  • Audrey Oct 13,2017 à 14 02 42 104210

    Magnifique récit merci de l’avoir partager le bonheur immense d’une naissance j’ai tellement adoré accoucher aussi sans péridurale pour la deuxième
    car chez nous péridurale on bouge plus allongé les pattes en l’air très peu pour moi!
    Comme toi j’ai accouché vite 4h pour ma première 2h pour la deuxième
    Un pur bonheur !

  • Pauline Oct 13,2017 à 14 02 29 102910

    Tres belle accouchement France. Felicitations. Plein se bisous a bb Arthur ♡

  • Julie Oct 13,2017 à 13 01 51 105110

    Je ne sais par ou commencer après la lecture de ton accouchement.
    Première chose, tout ça m’a un peu ému (beaucoup lol), ayant eu mon premier enfant il y a 2 ans maintenant! Tu racontes super bien ce que l’on peut ressentir au moment de ces instants fatidiques!!!
    Deuxième chose, je trouve qu’en Pologne, vu ton récit, il y a un meilleur accompagnement, tu as l’air d’avoir été beaucoup soutenu par le personnel médical. Moi j’ai accouché en urgence et je n’y étais pas préparée et ça à duré plus de 12h…!
    Et enfin je dois avouer que je t’envie et que j’espère vivre des moments similaires quand je ferais le 2e!!!
    PS: Je te suis sur tous les réseaux sociaux et ton files est magnifique!
    Bisous à toi et ta petite Famille, continue d’être si naturelle, on se sent proche de toi 😉 (moi en tout cas lol)

    • Franceandhappy Oct 13,2017 à 20 08 39 103910

      Merci beaucoup pour ton retour Julie et je suis heureuse de voir que j’ai reussi a faire passer la bonne emotion dans mon recit <3
      Pleins de bisous

  • Anonyme Oct 13,2017 à 12 12 38 103810

    Le récit de ton accouchement est émouvant. ..je n’ai hélas pas vécu ces moments là car j’ai eu 2 césariennes et à cette époque on ne les faisait que sous anesthésie générale, donc je n’ai pas vu mes garçons tout de suite. ..
    Bravo à Mister M qui a su gérer sans t’oublier! !
    💗💘💝💞💟

Laisse Ton Commentaire

Ton Commentaire*

Ton Nom*
Ton SiteWeb

Pin It on Pinterest